Choisir la langue :

Infrastructure réseau ULille : de la fibre très haut débit

English version on Steem.

Dès le projet de fusion des 3 universités lilloises historiques, une étude a été lancée pour la construction d'un réseau haut débit Université de Lille. Le budget alloué pour cette opération a permis d'interconnecter 6 sites par de la location longue durée de fibres optiques noires (FON). La location longue durée est de type IRU, en français : DIU (Droit Irrévocable d'Usage) ce qui implique que lorsque les fibres sont livrées, elles sont totalement à notre disposition pour toute la durée de location.

Une boucle optique de 40 km qui relie les sites Cité Scientifique, Pont de Bois, Médecine, Droit-Moulins, Pharmacie et Siège a ainsi été livrée fin 2017. Des nouveaux équipements « cœurs de réseaux » ont été installés pour permettre l'utilisation de nouvelles technologies adaptées aux réseaux étendus comme les grands réseaux métropolitains. Le Service Réseau et Téléphonie de la DSI de l'université a été chargé de toute l'ingénierie, de la mise en service en décembre 2017 et maintenant de toute l'exploitation et de la supervision de ce nouveau réseau Université de Lille.

Les points forts :

  • location de FON en longue durée (15 ans) permet une rentabilité des investissements très intéressante ;
  • administration du réseau de A à Z par le Service Réseau et Téléphonie, aucun équipement actif de prestataire extérieur ;
  • réseau haut débit 10 Gb/s pouvant évoluer vers des débits encore supérieurs si cela s'avérait nécessaire ;
  • topologie en anneau ce qui confère sécurité, souplesse et disponibilité (une coupure de fibre n'a pas d'impact sur le trafic) ;
  • protocoles de haut niveau permettant :
    • une convergence de l'ordre de la micro-seconde en cas de coupure d'un lien de l'anneau,
    • de véhiculer de manière étanches différents flux « clients » tel qu'un réseau opérateur pourrait le faire (utilisé pour véhiculer le réseau ECNi, le réseau CROUS...).

Inconvénient :

  • La location longue durée (IRU) implique de pouvoir financer la totalité de cette location en une seule fois à la livraison.

Évolution :

Selon les possibilités de budget, les sites Université de Lille encore connectés à ce jour par liaison ethernet opérateur à relativement bas débit pourraient basculer également en IRU FON. Il y a un intérêt financier évident et ces sites pourraient ainsi également bénéficier du haut débit, et donc d'un confort d'accès aux services centralisés y compris ceux gourmands en bande passante (serveurs de fichiers, Cloud, GED, sauvegardes...).

En dehors de l'accès aux services SI Université de Lille, ce réseau Université de Lille haut débit, avec de grandes capacités et performances pour les transferts de données, ouvre de nouvelles possibilités pour le monde de la recherche en termes de mutualisation et de facilité d'accès au Centre de Calcul régional (Mésocentre lillois). Sa topologie actuelle est une première brique du réseau Lille Nord-Europe (cf. projet ULNE I-SITE). Nous avons d'ailleurs déjà des demandes de nouveaux raccordements sur cet anneau haut débit : Institut Pasteur de Lille, Institut de Biologie de Lille, MESHS qui devraient se concrétiser dans les tous prochains mois...

Contact : Dominique Marant, Responsable du Service Réseau et Téléphonie, DSI Université de Lille.

Ajouter un commentaire