Choisir la langue :

Numérique et Covid-19 - épisode 3

Pour ce 3e épisode, je vais oublier un peu les enseignants et le personnel de l'université pour focaliser sur les étudiants.

Mise à jour du 27 mars 2020 : Unisciel et la FIED ont mise en ligne des conseils aux étudiants pour le travail à distance. À consommer sans modération !

Engagement des étudiants en santé

Tout d'abord je voudrais rendre hommage à nos étudiants de médecine et de pharmacie qui se mobilisent, comme dans les autres universités, au service de la lutte contre l'épidémie. Les étudiants de médecine participent de multiples façons et les étudiants de pharmacie fabriquent en grande quantité du gel hydroalcoolique. 

Équipement numérique

Comme je le disais dans l'épisode 1, le problème le plus inquiétant dans l'usage forcé et massif du numérique pour l'enseignement est l'hétérogénéité de l'équipement numérique des étudiants. En effet, une partie non négligeable d'entre eux n'ont pas d'ordinateur chez eux ou pas de connexion fixe à haut débit. Même si l'immense majorité des étudiants sont équipés de téléphones portables, la qualité de leur connexion via ce téléphone n'est pas toujours suffisante pour participer à des classes virtuelles dans de bonnes conditions. Et, au-delà des questions de débit, il y a la question de la quantité de données transférées, et donc de la taille de leurs forfaits de données. Nous avons reçu plusieurs alertes concernant cette saturation des forfaits de données et l'association VP-Num des vices-présidents numériques, conjointement avec le réseau des VP formation, a appelé les opérateurs téléphoniques à faire un effort civique pour les étudiants. Le recensement des étudiants en difficultés (pas seulement numériques) est en cours à l'université de Lille et un dispositif d'aide est mobilisé.

Ici encore, on a une mise en évidence des coûts et de la matérialité du numérique et j'appelle mes collègues enseignants à faire preuve de sobriété dans leurs usages du numérique pour l'enseignement à distance en privilégiant des formats de documents légers, texte de préférence à image et son de préférence à vidéo, pour permettre au plus grand nombre d'étudiants de suivre dans de bonnes conditions leurs cours.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux numériques ont pris une grande importance dans nos vies, et encore plus dans cette période de confinement. Malgré tous leurs défauts, ils sont un excellent moyen de garder du lien social. L'Université de Lille s'en sert beaucoup pour communiquer avec les étudiants et elle a mis en place une opération de communication quotidienne sur les réseaux sociaux pour, d'une part, garder le lien avec les étudiants, et, d'autre part, lutter contre l'isolement de cette population parfois fragile en leur proposant des contenus divertissants mais toujours stimulants intellectuellement. C'est l'opération #18hULille. Je vous invite à consulter twitter, facebook et instagram tous les jours à 18h pour découvrir la richesse des ressources (scientifiques, culturelles, sportives et humaines) de l'Université de Lille.

 

Licence Creative Commons
Ce texte est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

 

Ajouter un commentaire