Choisir la langue :

Numérique et Covid-19 - épisode 4

Mise à jour le 6 avril 2020. Les ajouts sont en italique.

Avec 2 semaines de recul, voici quelques bonnes pratiques dans le domaine du numérique en cette période de fermeture des universités et de télétravail massif.

Point sur les outils ULille

Avec le renforcement des capacités des serveurs et la mise en place de solutions de conférences audio, l'université de Lille recommande l'utilisation des outils internes ou nationaux (dont les nouveaux salons d'audioconférence) qui sont disponibles depuis l'ent et décourage formellement l'utilisation des outils grand public comme ceux des GAFAM, discord et zoom (cela a été rappelé par un courriel envoyé à tous les personnels). Ces deux derniers outils sont particulièrement discutables concernant leur utilisation des données personnelles. L'université de Lille, qui avait dans un premier temps envisagé de recourir à des licences zoom pour compléter son dispositif, a renoncé devant les risques pesant sur les données personnelles de ses personnels et étudiants. Vous pouvez consulter ici une analyse de la politique de gestion des données personnelles de zoom par une doctorante spécialiste de ces questions, un article grand public sur Usbek & Ricaune synthèse technique sur Next INpact, et un article en anglais du gourou de la cybersécurité, Bruce Schneier.

Bonnes pratiques

Et pour un point de vue qui recoupe assez largement le mien, voici le message de Pierre Boudes, le VP SI de l'université Sorbonne Paris Nord à ses étudiants. Il y explique en particulier pourquoi il faut se méfier des services numériques tiers grand public.

 

Licence Creative Commons
Ce texte est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

 

Ajouter un commentaire