Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Tchap, une messagerie textuelle sécurisé pour les personnels

par Pierre Boulet, paru le 17/05/2020
travail collaboratif

L’université de Lille est la première université à bénéficier de l’accès à Tchap, la messagerie sécurisée des agents de l’État.

Tout personnel de l’université peut se créer un compte sur https://tchap.gouv.fr/ ou sur l’application mobile Tchap avec son adresse prenom.nom@univ-lille.fr, en y associant un mot de passe différent de celui utilisé pour son compte Ulille (voir ces bonnes pratiques pour le choix des mots de passe). Cette messagerie textuelle est sécurisée (chiffrement de bout en bout) et opérée par l’État français. Elle est donc recommandée pour les échanges d’informations sensibles en interne ou avec des partenaires (que chacun peut inviter à rejoindre cette messagerie). Il y a possibilité de converser à 2 ou en groupe au sein de salons privés ou publics. Tchap contient un annuaire interne et est utilisable à partir de plusieurs terminaux simultanément.

Vu son niveau de sécurité élevé, Tchap est recommandée pour la communication au sein des collectifs de recherche en ZRR (zone à régime restrictif) ou pour la gestion de crise. Elle peut aussi remplacer avantageusement les messageries grand public telles que Signal, Telegram, Whatsapp ou équivalents pour des usages professionnels quotidiens. Pour plus d'information, consultez le guide d’utilisation et la FAQ. Le prix de la sécurité est que les clés de déchiffrement des messages sont dans votre application ou votre navigateur et effacées lors de votre déconnexion. Ainsi, si vous vous déconnectez, vous perdez vos clés de déchiffrement de l'historique des messages. Pour éviter ce désagrément, il suffit de ne pas cliquer sur le lien de déconnexion, et, encore plus sûr, de garder l'application active sur son smartphone.

Je vous invite à faire part de vous retours d'expérience dans le salon public ULille retex outils numériques.


Commentaires

Commentaires (0)

Aucun commentaire trouvé !

Ajouter un commentaire

Écrire un commentaire